Maroc – France : Les Bleus domptent les Lions de l’Atlas

MAROC – FRANCE : LES BLEUS DOMPTENT LES LIONS DE L’ATLAS

Maroc – France : Les Bleus domptent les Lions de l’Atlas dans cette demi-finale. Ils tenteront donc de ramener une troisième étoile dimanche soir prochain. Les hommes de Didier Deschamps ont battu le Maroc d’Achraf Hakimi sur le score de 2-0 et iront défier l’Argentine en finale de la Coupe du Monde. Les héros du soir se nomment Lucas Hernandez et Randal Kolo Muani, qui n’auront pas manqué d’efficacité face à une équipe marocaine volontaire et déterminée.

UN DÉBUT DE MATCH TONITRUANT

Et il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir les Bleus inscrire le premier but de cette rencontre. Après une première séquence de possession marocaine, le ballon revient à l’Équipe de France dans les 20 derniers mètres. Après une succession de frappes contrées, le ballon revient sur Hernandez, excentré côté gauche de la surface adverse. Le latéral gauche frnaçais ne se pose pas de questions. Il lève sa jambe gauche à hauteur d’homme et place une belle reprise imparable pour Bounou. Le score est à 1-0 après 5 minutes de jeu.

L’inquiétude planait pourtant autour de la défense et du milieu de terrain de l’Équipe de France. Finalement, les absences de Dayot Upamecano et d’Adrien Rabiot ont vite été couvertes par la magnifique prestation de Konaté. En effet, le défenseur de Liverpool aura été très précieux en repoussant les nombreuses tentatives marocaines de la première période. Ces derniers auront maintenu un fort pourcentage de possession (60%) malgré les pépins physiques de plusieurs joueurs importants comme Romain Saïss, mais sans concrétiser, puisque qu’Hugo Lloris aura détourné pas moins de 3 tentatives cadrées.

UNE SECONDE MI-TEMPS DIFFICILE POUR LES BLEUS

Paradoxalement, on aura vu les Bleus souffrir en début de seconde période. En effet, les hommes de Didier Deschamps paraissent un peu étouffés par des Marocains pressants et déterminés à recoller au score. Quelques frayeurs se sont d’ailleurs fait ressentir dans la défense française, mais encore une fois, Konaté et Koundé ont soulagé les leurs en repoussant les offensives adverses. Il aura fallu attendre la 79ème minute pour voir les Bleus prendre le large grâce à Randal Kolo Muani. Tout juste entré en jeu, le jeune français est bien placé aux 6 mètres marocains pour pousser dans le but la frappe de Mbappé, contrée. Les Bleus prennent le large (2-0, 79ème) et le Maroc ne se relèvera pas.

C’est donc la quatrième fois de leur histoire que les Bleus disputeront une finale de Coupe du Monde, dimanche 18 décembre prochain face à l’Argentine de Lionel Messi. Les Marocains méritent quant à eux un immense respect pour la mentalité et le parcours exemplaire réalisé pendant cette Coupe du Monde. Hoalid Regragui et ses joueurs écrivent une nouvelle page dans l’histoire du football mondial et du football Marocain, qui n’est pas près d’être oubliée…

Articles liés