FC 93 : Un club à l’identité territoriale

FC 93 : UN CLUB À L’IDENTITÉ TERRITORIALE

Parce que le football ce ne sont pas uniquement les clubs professionnels et les matchs télévisés, la semaine dernière nous nous sommes rendus dans les locaux de notre partenaire : le FC 93. Nous avons pu rencontrer le directeur sportif du club, Siné Danioko. Nous avons ainsi pu échanger sur des thématiques précises, liées au recrutement, au management, mais aussi plus généralement sur l’identité du club et les valeurs qu’il véhicule. Voici donc un bref extrait de notre entretien avec le directeur sportif du club, qui sera à retrouver en intégralité sur l’application Footsider.

LE FC 93, UN CLUB POUR TOUS

Tout d’abord, il faut bien rappeler ce qu’est concrètement ce club. En effet, le Football Club 93 est un club de football basé à Bobigny en Seine-Saint-Denis. Il s’agit d’une union et non d’une fusion, des clubs de Bobigny, Bagnolet et Gagny. Le club dispose d’une équipe première évoluant en National 2 et une équipe de U19 évoluant en National, le plus haut championnat en catégories jeune.

La volonté du club est avant tout de permettre à chaque jeune de pratiquer le football, comme nous l’a très bien décrit le directeur sportif, Siné Danioko : « On ne voulait pas faire le choix entre l’élite et le football pour tous donc on a décidé de faire les deux. C’est-à-dire qu’aujourd’hui, des jeunes qui souhaitent pratiquer le football plaisir c’est possible au FC 93. De la même manière, un jeune qui a les qualités nécessaire et l’envie de faire de la compétition, n’aura pas besoin de s’exporter pour trouver un bon niveau de jeu ».

UN RECRUTEMENT LOCAL

Outre cet aspect inclusif, ce sont avant tout des valeurs de « Détermination, d’humilité et de plaisir » qui priment au sein de club, comme nous l’a rappelé le directeur sportif. « Le FC 93, c’est avant tout un état d’esprit, c’est pour cela que l’on privilégie avant tout un recrutement local. Ici, nos jeunes sont à 80-90% issus de la Seine-Saint-Denis ». Cependant, le dirigeant ne ferme pas la porte à d’éventuelles recrues exportées : « Après étant donné que l’on est sur la région parisienne, on ne ferme pas la porte aux jeunes qui se trouvent en départements limitrophe bien au contraire. Mais c’est vrai que sur cette partie recrutement, on privilégie les jeunes de Seine-Saint-Denis. On le revendique d’ailleurs, c’est pour cela que le club s’appelle ainsi mais c’est réellement un parti pris et on l’assume pleinement ».