RÉSUMÉ LIGUE 1 - JOURNÉE 6

Découvrons les résultats de cette 6ème journée de championnat

AUXERRE - OM (0-2)

À quatre jours de son entrée en Ligue des champions face à Tottenham, les Marseillais se sont imposés sur la pelouse d’Auxerre (2-0) en ouverture de la sixième journée de Ligue 1. Sans Alexis Sanchez, Payet, Guendouzi et Nuno Tavares au coup d’envoi, les Marseillais ont tout de même  bien maîtrisé leur première période, à l’image de l’ouverture du score, intervenue dès la 8ème minute de jeu. Gerson ouvre son compteur de but en reprenant un ballon de près dans la surface après une chevauchée d’Under qui avait terminé sur le poteau droit de Costil. 

Ils ont néanmoins failli se faire surprendre mais Raveloson (57e), Hein (60e) et Joly (66e) n’ont pas su concrétiser leurs actions. C’est finalement les Olympiens qui ont ouvert le score dans ce match. Après un tir sur le poteau de Nuno Tavares, Alexis Sanchez a repris d’un plat du pied croisé parfait un centre en retrait de Matteo Guendouzi (84e). Après six journées, l’OM conforte son avance au classement et fait le plein de confiance avant d’affronter les Spurs. 

OLYMPIQUE LYONNAIS - SCO ANGERS (5-0)

L’OL a offert un véritable festival offensif samedi 3 septembre (5-0) contre une équipe d’Angers complètement désemparée. Toujours invaincu en championnat et toujours victorieux à domicile, les lyonnais entament ce match de la meilleure des manières grâce à Karl Toko Ekambi. L’ancien angevin hérite d’une longue transversale en profondeur adressée par Thiago Mendes. Alors que Bamba est sur la trajectoire, le défenseur rate complètement son intervention, ce qui permet à Toko Ekambi de placer un tir croisé. Paul Bernardoni le dévie du bout des doigts mais pas suffisamment, et la balle finit sa course au fond des filets avec l’aide du poteau. 1-0 pour Lyon ! 

À la 38ème minute, Alexandre Lacazette y va de son but. Corentin Tolisso adresse une bonne transversale vers Malo Gusto, sur le côté droit. Le latéral lyonnais ajuste un bon centre, qui trouve Alexandre Lacazette, bien placé pour croiser sa tête dans le but angevin. 2-0 pour l’OL. 

Karl Toko Ekambi s’offre le double face à son ancienne équipe au retour des vestiaires. Tetê décale bien Malo Gusto sur le côté droit. Le latéral lyonnais centre, le ballon est dévié par un Angevin, au second poteau. Karl Toko Ekambi s’est faufilé en renard à la réception pour marquer de près. 3-0 pour l’OL après 59 minutes !

Le festival offensif se poursuit. À la 62ème, Romain Faivre tire un corner depuis le côté droit. Paul Bernardoni sort pour tenter de dégager des deux poings, mais il se troue, et Castello Lukeba marque de la tête dans le but vide. 4-0 pour Lyon !

En toute fin de match, Moussa Dembele met un point final a cette rencontre en inscrivant le 5ème but. Sur un dégagement lyonnais, un Angevin manque son intervention dans la moitié de terrain de l’OL. Moussa Dembélé profite alors de l’occasion pour se lancer dans une chevauchée solitaire de 50 mètres. En bout de course, il se présente face à Paul Bernardoni côté gauche, dans un angle très fermé, et parvient à glisser le ballon dans le petit filet opposé. Le match se termine sur un score de 5-0 pour l’OL dans une soirée catastrophique pour le SCO !

FC NANTES - PSG (0-3)

Le PSG a rapidement mis la main sur ce match en ouvrant le score à la 18ème minute. Jean-Charles Castelletto perd un ballon dans les 30 mètres parisiens. Marco Verratti glisse à Lionel Messi. L’Argentin fixe la défense nantaise et décale sur sa gauche Kylian Mbappé. L’international français trompe Alban Lafont en force. 

En seconde période, Mbappé s’offre un doublé. Sur un ballon donné par Marco Verratti, l’international français semblait en position de hors-jeu. L’arbitre assistant avait levé son bras mais après la VAR, le but est bel et bien validé.

En fin de match, Nuno Mendes assure la victoire parisienne en inscrivant son premier but en match officiel avec le PSG. Alors que Neymar venait de frapper le poteau de près, le portugais a hérité du second ballon et a trompé Alban Lafont, entre les jambes. Victoire 3-0 des parisiens dans ce match avant d’affronter la Juventus au Parc des Princes mardi soir. 

MONTPELLIER - LOSC (1-3)

Lille s’est imposé dimanche après-midi à Montpellier pour la suite de la 6e journée de Ligue 1. Largement dominateurs, les lillois ont failli se faire surprendre par une passe en retrait mal assurée de Jose Fonté vers Jardim. Mais Elye Wahi a perdu son face-à-face avec le gardien des Dogues. Il a en revanche profité pour inscrire le premier but de la rencontre sur une très mauvaise sortie du gardien.

Bien en place tactiquement, Lille recolle au score dès la 41ème minute grâce à son buteur Jonathan David, auteur d’un geste somptueux. Dans l’axe, Cabella trouve le Canadien dans la surface. Le buteur lillois réalise un geste de renard pour envoyer le ballon dans la lucarne opposée du gardien, impuissant. Les lillois ont évolué en supériorité numérique toute la seconde période puisque Valère Germain a quitté ses partenaires après un geste inconsidéré sur le tendon d’Achille d’Adam Ounas. 

En seconde période, le LOSC a pris le dessus à 10 contre 11. Angel Gomes a donné l’avantage à son équipe dans un premier temps à la 58ème minute. Sur le côté droit, Chotard est enfermé par trois Lillois et perd le ballon. Djalo récupère et transmet à André qui décale Angel Gomes. La tentative lointaine termine au fond des filets. Dans un seconde temps, Jonathan David a scellé la victoire des Dogues dans le temps additionnel (1-3, 90’+ 4).

AC AJACCIO - LORIENT (0-1)

La rencontre n’a pas été très spectaculaire. En première période, malgré une domination corse, les Merlus se sont créés les meilleures occasions, sans parvenir à tromper Benjamin Leroy.

En début de seconde période, à la suite d’une contre-attaque fulgurante, Ouattara est venu tromper la vigilance du portier corse au premier poteau. En effet, après une très belle combinaison, Ouattara va fixer la défense de l’ACA après avoir été lancé dans son dos par Moffi. Il trompe ensuite Leroy au premier poteau, très tranquillement, grâce à la passivité de la défense Corse. 

Ensuite, les joueurs de l’ACA ont tenté de passer par les côtés pour revenir au score mais sans succès. Les bretons réalisent une belle opération chez un concurrent direct pour le maintien.

CLERMONT - TOULOUSE (2-0)

Devant leurs supporters du Stade Gabriel-Montpied, les Auvergnats ont remporté leur match face au Toulouse Football Club (2-0), ce dimanche après-midi, à l’occasion de la 6ème journée de Ligue 1.

Dès le coup d’envoi de cette rencontre, les deux équipes ont affiché de très belles intentions offensives et un visage conquérant. Les Violets ont frappé les premiers et Thijs Dallinga, sur un bon service d’Anthony Rouault, a très vite failli ouvrir le score. Malheureusement pour le Téfécé, c’est bien la barre transversale de Mory Diaw qui a repoussé la tentative de l’attaquant néerlandais. 

Mais l’ouverture du score intervient à la 46ème minute et ce sont les clermontois qui marquent les premiers. Sur un corner botté par Johan Gastien, la défense du TFC peine à dégager le ballon et ce dernier revient sur Jim Allevinah, qui parvient à le dévier vers Maxime Gonalons, complètement esseulé au second poteau. À bout portant, l’ancien milieu de l’Olympique Lyonnais déclenche une frappe puissante du plat du pied droit qui termine au fond des filets de Maxime Dupé.

Il faudra attendre les arrêts de jeu et la toute fin de match pour voir Clermont faire le break sur un contre fulgurant. Clermont se retrouve à 4 contre 3. Muhammed-Cham Saracevic, trouvé côté droit et proche de la surface toulousaine combine astucieusement avec Komnen Andric, placé dans la surface, qui lui remet d’une talonnade. Le milieu de terrain offensif se retrouve alors seul face à Maxime Dupé et transforme son occasion d’une frappe rasante du gauche.

OGC NICE - MONACO (0-1)

Les Monégasques ont mis fin à leur mauvaise série en remportant le derby de la Côte d’Azur, ce dimanche 4 septembre, à Nice (1-0), pour le compte de la 6e journée de Ligue 1.

Dominateurs tout au long de la partie, les monégasques ont fait la différence grâce au deuxième but de la saison de la recrue Breel Embolo. L’attaquant suisse a profité d’un centre délivré au millimètre au point de penalty de Caio Henrique pour placer une tête gagnante entre Viti et Schmeichel (69’). Avec huit points, le club de la principauté se replace dans la première partie de tableau.

AUTRES MATCHS :

STADE BRESTOIS – STRASBOURG (1-1)

STADE DE REIMS – RC LENS (1-1)

ESTAC TROYES – STADE RENNAIS (1-1)