RÉSUMÉ LIGUE 1 - JOURNÉE 5

Faisons le point sur les résultats de cette 5ème journée de championnat :

ANGERS - STADE DE REIMS (2-4)

Lourdement battu à domicile mercredi soir par leStade de Reims, le SCO enchaîne avec une troisième défaite consécutive. Après cinq journées de championnat, les angevins n’ont toujours pas gagné le moindre match et l’inquiétude commence à gagner les supporters.

Ce sont bien les champenois qui ouvrent la marque dans cette partie. Après une perte de balle angevine au milieu de terrain, Munetsi récupère et s’en va tromper Bernardoni d’un tir croisé du pied gauche. 1-0 dès la 23ème minute. Peu avant la pause, Reims fait le break grâce à Ito. Le Japonais hérite du ballon entre les deux défenseurs centraux angevins. Astucieusement, il place le ballon sous Bernardoni pour donner deux buts d’avance à son équipe. Les angevins sont sonnés.

Au retour des vestiaires les angevins montrent un autre visage et arrivent à réduire le score par l’intermédiaire de Sofiane Boufal. Après un penalty obtenu pour une faute de Munetsi dans la surface, le marocain trompe Pentz sur sa droite. Le gardien rémois était parti du bon côté mais ne peut qu’effleurer le ballon.

À la 70ème minute, les angevins concèdent un penalty qui sera transformé par Folarin Balogun, d’un très beau contrepried. Les angevins réduits à 10 ne s’en sortent plus et à la 90ème minute, Clips vient éteindre les espoirs adverses d’une magnifique frappe croisée du droit. 

OLYMPIQUE LYONNAIS - AUXERRE (2-1)

Les Lyonnais continuent sur leur lancée. Les hommes de Peter Bosz se sont imposés face à l’AJ Auxerre lors de la cinquième journée de Ligue 1.

Au cours de ce match, les lyonnais ont vite mis le pied sur le ballon pour faire mal aux Auxerrois, qui évoluaient en bloc bas. L’ouverture du score, plusieurs fois évitée par un très bon Benoît Costil, est intervenue à la 29e minute de jeu. Karl Toko Ekambi, très en jambes, a éliminé Pereira dans le couloir gauche avant d’adresser un centre millimétré au second poteau que Tetê est parfaitement venu couper (1-0). 

Au retour des vestiaires, les Auxerrois ont changé de tactique en jouant plus haut sur le terrain. Mais rien n’y fait. Les Lyonnais, nettement supérieurs techniquement, ont fait le break sur un corner tiré par Rayan Cherki. Karl Toko Ekambi, parfaitement placé au premier poteau, est venu fendre la trajectoire (2-0, 72’) et inscrit son premier but de la  saison. 

Les Lyonnais, trop confiants dans ce match ont fini par se faire surprendre. Sur un corner lyonnais, le ballon retombe dans les pieds auxerrois. La contre-attaque a été fulgurante. Seul défenseur à être resté dans sa zone, Lukeba est impuissant sur le mouvement joué a deux contre un avec Perrin et Autret. Le bourguignon s’en est allé tromper Rémi Riou (2-1, 79’). Les Lyonnais auraient pu être punis en fin de match par Perrin, qui a vu sa reprise de volée détournée par Rémi Riou. Plus de peur que de mal pour les Lyonnais.

AS MONACO - ESTAC TROYES (2-4)

L’AS Monaco patine en ce début de saison. Depuis sa dernière victoire à Strasbourg, le club du Rocher n’a plus connu le moindre succès. Après cinq journées, Monaco est 14ème de Ligue 1. En face, l’ESTAC peut être entièrement satisfait de cette rencontre. Les joueurs de Bruno Irles grimpent à la 10ème place du classement, eux qui espèrent se maintenir en fin de saison.

C’est pourtant les monégasques qui ouvrent la marque dans ce match.Dès la 11ème minute, l’AS Monaco obtient un corner, frappé par Takumi Minamino. Le Japonais a mis le ballon dans la surface et a trouvé la tête de Guillermo Maripan. Le défenseur a profité de la sortie loupée de Gauthier Gallon, gêné par Breel Embolo, pour ouvrir le score.

Mais la réaction troyenne ne se fait pas longtemps attendre puisque dès la 22ème minute, Guillermo Maripan se montre à nouveau décisif, dans l’autre surface. Sur un corner défensif, le Chilien a déséquilibré Mama Baldé, ce qui a poussé l’arbitre à accorder un penalty. Florian Tardieu a pris ses responsabilités et trompe Alexander Nübel. (1-1, 22’).

Réduits à onze contre dix après l’expulsion du buteur monégasque, l’ESTAC prend l’avantage juste avant la mi-temps ! Sur une longue ouverture de Yoann Salmier, Mama Baldé arrive à prendre le dessus sur la défense monégasque en déviant le ballon pour Wilson Odobert. Les deux hommes combinent intelligemment et l’ancien du PSG se faufile dans la zone de vérité. Il élimine judicieusement Axel Disasi et bat le portier allemand.

Les hommes de Bruno Irles en profitent même pour prendre le large dans ce match. Dès la 48ème minute, Florian Tardieu s’occupe de tirer un coup franc excentré, qu’il met dans la surface de réparation. La défense de l’ASM se dégage difficilement et le ballon arrive sur Mama Baldé. L’ancien du Sporting CP ne tergiverse pas et arme une superbe reprise de volée sur laquelle Nübel ne peut rien. (1-3, 48’).

À la 63ème, Monaco reprend espoir grâce à Youssouf Fofana. Sur un nouveau corner, les joueurs de la principauté parviennent à réduire l’écart. Alexander Golovin, entré en jeu à la mi-temps, trouve la tête d’Axel Disasi. Le central français transmet a son coéquipier qui trompe le gardien troyen à bout portant. 

Joie de courte durée pour les monégasques qui voient leurs espoirs réduits en fumée à la 78ème minute. En effet, dans la surface, Xavier Chavalerin tente sa chance et sa tentative est déviée par Yoann Salmier. Le gardien ne peut rien et la ballon file au fond des filets. 

MONTPELLIER - AJACCIO (2-0)

Trois jours après son festival à Brest, Montpellier confirme en s’imposant à domicile face à Ajaccio (2-0). Le match a été marqué par les exclusions de Romain Hamouma et de Jonas Omlin. De son côté, Ajaccio est toujours à la recherche de sa première victoire de la saison.

Et c’est Montpellier qui ouvre la marque dans ce match, dès la 28ème minute de jeu. Alors que le début de match était très équilibré, le MHSC parvient à trouver la faille. Sur une longue ouverture de Mamadou Sakho qui arrive aux abords de la surface, Valère Germain remise le ballon en retrait pour Faitout Maouassa. L’ailier gauche adresse une sublime passe par-dessus la défense qui termine sa course au second poteau. Arnaud Nordin a bien joué le coup et conclut l’action à bout portant.

Le match se poursuit avec de l’intensité et les corses arrivent à monopoliser le ballon. Il faudra néanmoins attendre la seconde période de ce match et plus précisément la 77ème minute pour voir Montpellier doubler la mise ! Alors qu’Ajaccio prend des risques et s’expose pour revenir au score, Jordan Ferri adresse un somptueux ballon par-dessus la défense de l’ACA à destination de Tchato. Le jeune joueur de 19 ans s’avance dans la surface et adresse un bon centre à ras de terre pour Elye Wahi, complètement esseulé au second poteau. L’attaquant du MHSC n’a plus qu’à conclure pour permettre à son équipe de faire le break. 

LENS - LORIENT (5-2)

Lorient n’a finalement pas pu résister à une attaque lensoise plus forte qu’elle. Largement dominée dans le jeu (58 % de possession de balle et 52 % de duels gagnés par les Lensois), la défense lorientaise a craqué à la suite d’une belle action collective conclue par Florian Sotoca à la suite d’un centre de Wesley Saïd (24’). Ce dernier s’est même offert une somptueuse action individuelle en éliminant trois défenseurs après une combinaison avec David Da Costa (28’).

Les Lorientais sont tout de même parvenus à revenir par l’intermédiaire de Terem Moffi, qui s’est fendu d’une Madjer devant Facundo Medina pour tromper Brice Samba à la 41ème minute de jeu. L’attaquant Lorientais a même réalisé le doublé au retour des vestiaires en reprenant un corner de Le Fée dévié par Ouattara (50’).

À la 57ème, épuisés par le rouleau compresseur lensois, les bretons craquent. Les passes s’enchaînent à l’entrée de la surface pour faire parvenir le ballon à Cabot. Le latéral centre pour Abdul Samed, qui reprend du gauche. 3-2 pour Lens.

Puis, à la 77ème, Sotoca dévie le centre de Machado du talon, au premier poteau. Le ballon termine sa course dans la lucarne de Mvogo, totalement impuissant.

En fin de match, Loïs Openda enterre les espoirs l’orientais au terme d’une longue chevauchée solitaire (86’). L’attaquant lensois prend la profondeur, accélère et élimine Le Goff avant de conclure. 

Le RC Lens confirme son très beau début de saison et se hisse à la deuxième place du classement.

OLYMPIQUE DE MARSEILLE - CLERMONT FOOT (1-0)

Trois jours après sa nette victoire à Nice (0-3), l’OM enchaîne contre Clermont à l’occasion de la cinquième journée de Ligue 1 (1-0). Les Phocéens poursuivent leur sans-faute au stade Vélodrome.

Les joueurs de Igor Tudor ont mis la main sur la match d’entrée de jeu. Ils n’ont d’ailleurs pas tardé à se montrer dangereux. Après quelques premières tentatives de Mattéo Guendouzi (12’) et Alexis Sanchez (15’), l’OM a manqué de réussite. Valentin Rongier et Nuno Tavares ont également frappé sur la barre transversale à deux reprises. 

Mais les marseillais n’ont rien lâché et c’est finalement Pape Gueye qui finit par tromper le gardien clermontois de la tête, sur un corner tiré par Dimitri Payet à la 49ème minute (1-0). Seul but dans ce match, les Phocéens ont tenu le ballon et le break aurait pu être fait si Alexis Sanchez n’avait pas vu sa frappe être repoussée par Diaw à la 79ème et son penalty astucieusement repoussé par le gardien clermontois à la 87ème.

STADE RENNAIS - STADE BRESTOIS (3-1)

La première mi-temps a été largement à l’avantage des rennais, qui ont eu de nombreuses occasions sans réussir à les concrétiser. Au retour des vestiaires, la rencontre s’est animée et Rodon a trouvé la faille de la tête sur corner et a permis à Rennes d’ouvrir le score (1-0) à la 53ème minute.

Cinq minutes plus tard, revenu avec de meilleures intentions dans cette seconde période,  Brest marque grâce à Franck Honorat sur sa première frappe cadrée du match ! Sur un corner mal dégagé, le Brestois frappe du pied droit, le ballon revient sur son pied gauche, il enchaîne et trompe Mandanda (1-1, 58’). Finalement, c’est le Stade Rennais qui prend l’avantage. Traoré sert Terrier sur un bon centre, qui marque de la tête à la dernière minute (2-1, 90’). En fin de match, Doué parachève le succès des Rennais et en marquant son premier but en pro, à l’âge de 17 ans (3-1, 90’+4).

TOULOUSE - PSG (0-3)

Les Parisiens ont rapidement pris ce match en main. Après un cafouillage dans la surface, Mbappé se retrouve face à Dupé. Il ne parvient pas à frapper mais Messi récupère et crochète le gardien toulousain, mais sa tentative est contrée. À la 38ème minute, Neymar ouvre le score sur une superbe remise en une touche de Messi. À la limite du hors-jeu, le brésilien enchaîne vite et bat Dupé en ouvrant son pied droit.

Après la pause, Messi côté droit sert en retrait Mbappé pour le break. Le numéro 7 conclut du plat du pied droit, à ras de terre (50’). Entré en fin de match, Juan Bernat en profite pour marquer son but en reprenant une frappe sur le poteau de Mbappé à la 90ème minute. Avec cette quatrième victoire de la saison, Paris se hisse en tête du championnat aux côtés de l’OM et de Lens.

AUTRES MATCHS :

STRASBOURG – NANTES (1-1)

LOSC – OGC NICE (1-2)