RÉSUMÉ LIGUE 1 - JOURNÉE 4

Comme chaque lundi, retrouvez les résultats de cette nouvelle journée de Ligue 1 !

AJACCIO - LOSC (1-3)

Lille est allé s’imposer ce vendredi soir sur l’île de beauté après la désillusion de la semaine dernière contre le PSG. Les Lillois se sont montrés conquérants en gagnant avec la manière en Corse. Ajaccio a montré une nouvelle fois de l’envie dans ce match, mais la marche était trop haute face à un Lille efficace et serein dans le jeu. 

Yusuf Yazici ouvre les hostilités dès la 17e minute de jeu de la plus belle des manières ! Trouvé dans le couloir gauche après une bonne passe au dessus la défense, Jonathan Bamba adresse un centre en cloche en plein milieu de la surface. Yazici s’avance et hérite du ballon à l’entrée de la surface. Le milieu offensif réalise un coup du sombrero avant de pivoter sur lui-même et d’envoyer une volée limpide et puissante du gauche qui ne laisse aucune chance à Benjamin Leroy. À la 43e minute, Le LOSC double la mise. Touché dans le couloir gauche, Ismaily élimine son adversaire avant de trouver un relai avec David et de se projeter dans la surface de réparation. Le latéral centre en retrait pour Jonathan Bamba, qui se retourne avant d’adresser une frappe du droit qui vient terminer sa course au fond des filets. Deuxième but en deux matchs pour l’ailier lillois.

En seconde période, le défenseur portugais Tiago Djalo porte la marque à 3 – 0 sur coup de pied arrêté. Le coup franc lointain frappé par Yusuf Yazici file vers le second poteau et est dégagé en catastrophe par la défense corse. Le ballon revient directement sur Tiago Djalo qui ne se pose pas de question et envoie une reprise de volée puissante qui termine au fond des filets. En fin de rencontre (84’), les corses ont réduisent le score à 1 – 3 grâce à Cyrille Bayala. 

LENS - STADE RENNAIS (2-1)

Lens s’est logiquement imposé à domicile ce samedi face au Stade Rennais. Auteures d’une première période sans réelle opportunités, les deux équipes auront attendu la seconde période pour s’exprimer offensivement. 

Dès la 46ème minute, Florian Sotoca tente sa chance et croise sa frappe, qui file devant le but. Proche de trouver un partenaire, le ballon ne sera finalement pas coupé par un coéquipier. Le score reste à 0-0. À la 66ème minute, les hommes de Bruno Genesio finissent par craquer. Seko Fofana élimine Désiré Doué d’un magnifique passement de jambes, avant d’envoyer une frappe puissante au ras du poteau adverse (1-0, 66’). À la 70ème minute, Lens fait le break grâce à Openda. Lancé en profondeur par Sotoca, le joueur a profité d’une erreur de jugement de Joe Rodon pour s’imposer physiquement et ajuster Alemdar de près (2-0).

Mais les Rennais n’ont pas dit leur dernier mot… Gaëtan Laborde, auteur d’une entrée en jeu remarquée, a vu sa frappe puissante être repoussée par Brice Samba à la 72ème minute. Les Bretons sont finalement récompensés de leurs efforts dans le temps additionnel (90+1’). Laborde, annoncé sur le départ et remplaçant au coup d’envoi réduit l’écart à 2-1 grâce a une frappe puissante placée sous la barre de Samba. Le score ne changera pas et les lensois poursuivent leur belle série, tandis que les rennais peinent à lancer leur saison. 

NANTES - TOULOUSE (3-1)

Après deux nuls et une défaite, le FC Nantes renoue avec la victoire pour la première fois de la saison 2022-2023. 

Pourtant, c’est bien le Téfécé qui ouvre le score dans ce match, dès la 15ème minute, grâce à une action bien amenée par son milieu de terrain, Branco Van den Boomen. Le néerlandais lève la tête et déploie une magnifique ouverture du pied gauche dans la profondeur à destination de Zakaria Aboukhlal. Ce dernier s’impose physiquement face à Marcus Coco sur la gauche de la surface nantaise et déclenche une lourde frappe croisée du gauche. Alban Lafont est battu sur sa gauche.

Mais les nantais ne baissent pas les bras ! À la 50ème minute, trouvé dans le couloir gauche, Moses Simon parvient à déclencher un bon centre enroulé du pied gauche. Au premier poteau, Evann Guessand jaillit devant son défenseur et place une tête décroisée impossible à aller chercher pour le gardien toulousain. Cela porte le score à 1-1. 

Porté par leur réussite offensive, les Canaris basculent en tête à la 50ème minute ! Servi sur le côté droit, Evann Guessand élimine Zakaria Aboukhlal et Branco Van den Boomen puis déploie un bon centre du pied droit dans la surface toulousaine. Mostafa Mohamed reprend et conclu d’une belle tête décroisée.

Les joueurs du FC Nantes ne s’arrêteront pas là et plient le match à la 61ème minute ! Lancé dans le couloir droit, Sébastien Corchia décoche un bon centre du pied droit vers la surface toulousaine. De la poitrine, Mostafa Mohamed contrôle parfaitement le ballon pour Moses Simon. L’ailier nigérian contrôle puis frappe fort du droit. Sa frappe termine sous la barre transversale de Maxime Dupé, impuissant. 

BREST - MONTPELLIER (0-7)

Montpellier n’aura eu aucun mal à s’imposer ce dimanche face à un Stade Brestois littéralement inexistant. Les montpelliérains en auront profité pour offrir un festival offensif au Stade Francis le Blé. 

La désillusion commence dès la 6ème minute, après un corner raté par Youcef Belaïli, Elye Wahi récupère le ballon le passe à Faitout Maouassa, positionné dans le rond central. Ce dernier accélère sur 50 m avant de fixer Jean-Kevin Duverne et Marco Bizot pour ouvrir le score et lancer le match. À peine 5 minutes plus tard, Wahbi Khazri se retrouve seul sur le côté et adresse un centre à Elye Wahi qui trompe Marco Bizot grâce à une reprise puissante devant Achraf Dari. 

Brest prend l’eau et n’arrive pas à se dégager. Dans la continuité de l’action précédente, Wahbi Kahzri prend la profondeur sur une passe décisive d’Elye Wahi et enroule sa frappe du pied gauche. Le score est porté à 3-0 en seulement un quart d’heure de jeu.

Le festival continue et sur un très bon corner tiré par Faitout Maouassa, Falaye Sacko dévie la trajectoire du ballon et permet à Nicolas Cozza de placer son extérieur du pied droit en opposition, ce qui ne laisse aucune chance au portier des Bretons. 

Complètement dépassés, les bretons ne s’en sortent plus et permettent à Elye Wahi, lancé dans la profondeur de voir sa frappe s’écraser sur le poteau. Faitout Maoussa, qui a bien suivi, inscrit le cinquième but de cette partie à la 30ème minute.

En seconde période, complètement abattus, les joueurs brestois n’arrivent pas à se relancer et Faitout Maoussa sert Théo Sainte-Luce qui adresse un centre en retrait à Valère Germain qui se conclu d’une madjer pour aggraver le score. 

Comme si cela ne suffisait pas, Valère Germain enfonce un peu plus les bretons en s’offrant un doublé. L’ancien marseillais frappe depuis l’entrée de la surface en angle fermé sur une passe décisive de Falaye Sacko. Ce match se termine sur le score de 0-7 en faveur des Montpelliérains, qui auront pris en main la rencontre de bout en bout.

NICE - OM (0-3)

Nice recevait l’OM à l’Allianz Riviera, pour le compte de la 4e journée de Ligue 1. Les Marseillais ont vite éteint les ambitions niçoises en menant 3-0 à la mi-temps. 

Alexis Sanchez, titularisé à la pointe de l’attaque phocéenne a débloqué son compteur but sous le maillot de l’Olympique de Marseille. Sanchez s’est illustré dès la 10ème minute, sur une récupération haute marseillaise, Jonathan Clauss s’infiltre dans la surface et décale sur sa gauche le Chilien, qui contrôle et enchaîne par une frappe enroulée précise, qui trompe le gardien niçois. 

Les marseillais ont la maîtrise dans ce match et permettent même à Nuno Tavares d’inscrire son troisième but de la saison sur un service de Mattéo Guendouzi. Sur l’aile gauche, le portugais contrôle et tente sa chance à l’entrée de la surface. Son tir puissant trompe Kasper Schmeichel et porte le score à 2-0 !

Juste avant la pause (42’), Alexis Sanchez s’offre un doublé. À l’entrée de la surface, Valentin Rongier décale Nuno Tavares sur sa gauche. Le latéral portugais reprend en une touche, Kasper Schmeichel repousse du bout des gants. Alexis Sanchez a bien suivi et se jette pour pousser le ballon au fond. Marseille prend donc logiquement les 3 points à l’extérieur ! 

TROYES - ANGERS (3-1)

En déplacement à Troyes ce dimanche 28 août, les Angevins, réduits à 10 dès la 20e minute de jeu après l’expulsion de Mendy, ont été battus sans discussion.

Le score est ouvert dès la 10ème minute par les troyens. Sur un coup franc plein axe à 35m, Rony Lopes centre et trouve la tête de Ripart au-dessus de Camara. La tête lobée retombe dans le petit filet opposé de Bernardoni totalement impuissant. Il faudra attendre la seconde période pour voir les occasions troyennes concrétisées. À la 62ème minute, Odobert, non attaqué par la défense angevine, trouve Kouamé qui en une touche sert Baldé derrière Camara. L’attaquant conclut limpidement et porte le score à 2-0. 

Mais les angevins finissent par réagir 6 minutes plus tard. Salama arrive à récupérer un ballon qui traîne et trouve Loïs Diony. La frappe puissante du buteur est déviée par Salmier et trompe Gallon qui ne peut rien faire. En fin de match (84’), Troyes enfonce le clou et Yadé, servi à gauche, ajuste un centre fuyant qu’Odobert, laissé seul par Chetti, conclut simplement.

PSG - ASM (1-1)

Après avoir marché sur Clermont, Montpellier et Lille lors des trois premières journées de Ligue 1, le champion de France a laissé filer ses premiers points contre Monaco. Les Parisiens ont eu beaucoup de mal à exister en première période, la faute à un plan monégasque presque parfait en 5-2-3. Monaco a aussi de chance puisque les hommes de Christophe Galtier ont touché le poteau à trois reprises, dont deux sur la même occasion (Messi + Mbappé à la 45ème, puis Hakimi à la 75ème).

Ce sont donc bien les monégasques qui ouvrent le score dans cette partie. En effet, dès la 20ème minute, Mohamed Camara réalise une grosse interception devant Lionel Messi et Kevin Volland en profite. L’attaquant allemand touche Aleksandr Golovin, qui le lance dans la profondeur. Il résiste au retour de Presnel Kimpembe et décoche une frappe puissante coursée du pied gauche. Donnarumma est impuissant et les joueurs de Philippe Clément mènent 1 à 0 au Parc de Princes. Les parisiens réagissent et Lionel Messi voit sa frappe s’écraser sur le poteau de Nübel à la 45ème minute. Mbappé, qui a bien suivi, reprend le ballon et l’envoie une nouvelle fois sur le poteau ! Chanceux, les monégasques retournent au vestiaire avec une avance d’un but. 

En milieu de seconde période, les joueurs de Christophe Galtier égalisent ! Après une récupération devant Axel Disasi, Lionel Messi lance Neymar. Le Brésilien pénètre dans la surface et efface Maripan avant de s’effondrer. L’action se poursuit dans un premier temps, mais l’arbitre revient ensuite sur sa décision grâce à l’arbitrage vidéo. Le numéro 10 transforme aisément son penalty et ramène les parisiens à égalité. Le match se terminera sur se score de parité et Paris laisse filer ses premiers points de la saison. 

LES AUTRES RÉSULTATS DE LA JOURNÉE :

AUXERRE – STRASBOURG (1-0)

LORIENT – CLERMONT (2-1)

REIMS – OL (1-1)