RÉSUMÉ LIGUE 1 - JOURNÉE 2

Les résultats de cette 2ème journée de Ligue 1 !

MONACO - RENNES (1-1)

Le Stade Rennais a pris un point sur la pelouse de l’AS Monaco. Son premier cette saison après une défaite initiale face au FC Lorient (0-1). Voici les principaux enseignements de la rencontre. Les hommes de Bruno Genesio ont bénéficié d’un coup du sort dès la 15’ avec l’expulsion d’un milieu de terrain monégasque, auteur d’un coup sur la cheville de Martin Terrier. Les statistiques du match sont nettement en faveur des Rennais, en supériorité numérique durant 70 minutes (66 % de possession, 24 tirs à 12, 8 tirs cadrés à 4).

Mais les Monégasques ont eu davantage d’occasions nettes, à l’image d’un tir sur la barre transversale de Vanderson (13’). Steve Mandanda a été décisif à deux reprises, en arrêtant le penalty d’Axel Disasi puis en intervenant à bout portant face à Krépin Diatta (36’). En deuxième mi-temps, malgré la possession en leur faveur et une grosse présence à l’approche du but adverse, les Rennais ont eu peu d’occasions dangereuses en dehors du but de Gaëtan Laborde à la 59ème minute.

Entré à la mi-temps à la place de Steve Mandanda (blessé au genou), le jeune gardien turc rennais a commis une grosse erreur : un ballon dégagé trop tardivement sous la pression de l’attaquant suisse Breel Embolo, qui a mis son pied en opposition pour contrer sa frappe dans le but. Les deux équipes se quittent sur un score nul d’un but partout. 

PSG - MHSC (5-2)

Le PSG est déjà en mode rouleau compresseur. Après en avoir rentré 5 à Clermont lors de la première journée de Ligue 1, c’est au tour de Montpellier de repartir avec une addition salée. 

Chahutés en début de match, les Parisiens ont d’abord vu Mbappé rater un penalty face à Omlin. Lui, qui honorait sa première en championnat cette saison, a vu Falaye Sacko dévier sa frappe puissante dans son propre but (39’). Après une main, une nouvelle fois de Sacko, Neymar s’est appliqué à transformer le deuxième penalty de la soirée, juste avant la mi-temps (2-0, 43’). 

Au retour des vestiaires, le Brésilien va s’offrir un doublé sur un but de renard (3-0, 51’). Dépassés, les Montpelliérains réduisent l’écart grâce à Khazri qui a bien suivi une frappe repoussée par Donnarumma (3-1, 58’). Kylian Mbappé, malheureux en première mi-temps, trouve finalement la faille sur un corner venu de la gauche et ouvre son compteur but cette saison (4-1, 69’). En fin de match, Renato Sanches, tout juste entré en jeu marque son premier but sous ses nouvelles couleurs et porte le score à 5-1. En toute fin de match, Tchato permet à Montpellier de réduire partiellement l’écart. (5-2, 90’+2).

Dix buts en deux matches, des stars en forme et un début de saison parfait. Le PSG est bien lancé dans cette saison 2022-2023 mais comme chaque année, il faudra attendre le révélateur européen au printemps pour se faire un avis plus juste de ce que vaut cette équipe, sous la direction de Christophe Galtier.

AUXERRE - ANGERS (2-2)

Auxerre accueillait le SCO d’Angers ce dimanche 14 août lors de la deuxième journée de Ligue 1. Les Auxerrois ont effectué une entame de match presque parfaite. Après seulement cinq minutes de jeu, Julian Jeanvier inscrit le premier but sur un corner d’Hamza Sakhi dévié par Jubal. Cinq minutes plus tard, le score est alourdi à 2-0 après un but contre son camp de Cédric Hountondji, voulant dégager un ballon de Gauthier Hein. De son côté, Angers a entamé la rencontre de manière catastrophique tout en essayant de revenir petit à petit grâce à un but de Loïs Diony à la 23ème minute.

Au retour des vestiaires, les Auxerrois se retrouvent réduits à 10 contre 11 avec l’expulsion de Sinayoko ! En effet, sur un duel avec Souleyman Doumbia, l’Auxerrois sort le coude et fait faute. À la 76ème minute, sur une offrande de Sofiane Boufal, Amine Salama inscrit son premier but en Ligue 1 et permet à Angers de ramener un point de son déplacement en terre bourguignonne. 

REIMS - CLERMONT (2-4)

Lourdement battus en ouverture de la saison, le Stade de Reims et le Clermont Foot 63 se retrouvaient en ce dimanche après-midi, au stade Auguste-Delaune, à l’occasion de la 2ème journée de Ligue 1. Les Champenois, qui menaient deux buts à zéro à la pause, ont été surpris et renversés au retour des vestiaires par des Auvergnats métamorphosés et en supériorité numériqu. Une expulsion qui a littéralement changé le cours de ce match. 

Après une première période maîtrisée, terminée sur un score sans appel de 2 à 0, le Stade de Reims a connu un début de seconde période très compliqué. En effet, sur une longue ouverture clermontoise, Emmanuel Agbadou a écopé d’un carton rouge pour avoir retenu Komnen Andric qui filait directement au but dès la 47ème minute. LE tournant du match ! Réduits à dix, les joueurs d’Oscar Garcia vont ensuite flancher et se faire renverser par des Auvergnats transfigurés. Clermont ramène les 3 points de son déplacement. 

ESTAC - TOULOUSE (0-3)

Bien qu’ils n’aient pas été les plus entreprenants, les Troyens auront pourtant eu des possibilités de faire trembler les filets. Tout d’abord avec Mama Baldé qui a manqué un coup de tête à bout portant (13e), avant de s’illustrer à nouveau avec un superbe rush stoppé par un retour in extremis de Nicolaisen (23e). C’est pourtant Toulouse qui ouvre le score en première période ! Plus en jambes dans cette première mi-temps, les Toulousains finissent par pousser les Troyens à la faute. Trouvé sur le côté gauche, Ratao lance Aboukhlal dans la profondeur. Le marocain pénètre dans la surface de réparation et adresse un centre en retrait vers Dejaegere. Au duel avec le capitaine toulousain, Larouci se jette pour tacler le ballon mais finit par le détourner dans ses propres filets.

Les joueurs de Bruno Irles auraient ensuite pu bénéficier d’un penalty après une main de Branco Van den Boomen (44e), mais Monsieur Bollengier en a décidé autrement. Enfin, juste avant la mi-temps, les Troyens ont vu Sylla les priver d’une égalisation grâce à un sauvetage sur la ligne. Un manque de réalisme qui découle avant tout du trop peu d’ambitions affichées dans le jeu en première mi-temps.

Au retour des vestiaires les toulousains doublent la marque ! Aboukhlal récupère le ballon haut sur le côté gauche et profite d’une défense adverse complètement amorphe pour adresser un bon centre devant Gallon. Au second poteau, Ratao n’a plus qu’a pousser le ballon au fond des filets. Troyes est K.O debout ! À la 85ème minute, Rhys Healey enfonce encore un peu plus les Troyens ! Trouvé aux 30 mètres, le meilleur buteur de Ligue 2 la saison passée percute et se fend d’un dribble derrière la jambe d’appui pour éliminer son vis-à-vis. L’attaquant du TFC arme ensuite une frappe croisée à l’entrée de la surface qui vient filer sur la gauche de Gallon. Troyes sombre à domicile !

LES AUTRES RÉSULTATS DE LA JOURNÉE :

FC NANTES – LOSC (1-1)

AS MONACO – STADE RENNAIS (1-1)

FC LORIENT – OL (REPORTÉ) 

AC AJACCIO – RC LENS (0-0)

OGC NICE – RC STRASBOURG ALSACE (1-1)

STADE BRESTOIS – OLYMPIQUE DE MARSEILLE (1-1)