RÉSUMÉ LIGUE 1 - JOURNÉE 1

Tout le monde l’attendait avec impatience, elle est enfin là ! La Ligue 1 Uber Eats a fait son retour ce week-end sur les pelouses. Découvrons les résultats principaux de cette 1ère journée de championnat :

Lyon - Ajaccio : 2-1

En ouverture de la saison 2022-23 de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais recevait l’AC Ajaccio, promu dans l’élite, au Groupama Stadium. Malgré une bonne entame de match sous l’impulsion d’un Alexandre Lacazette déjà décisif, le groupe de Peter Bosz a ensuite souffert après l’exclusion d’Anthony Lopes, auteur d’une nouvelle sortie non-maîtrisée hors de son but.

Le match avait pourtant bien commencé car dès la 12ème minute, Johann Lepenant casse une ligne et trouve Alexandre Lacazette dans la surface. Avec brio, le capitaine lyonnais remise pour Tetê, qui reprend en première intention du pied gauche et transperce Benjamin Leroy.

Après une première passe décisive, c’est à la 22ème minute qu’Alexandre Lacazette illustre son grand retour au Groupama Stadium ! Le numéro 91 lyonnais transforme un penalty obtenu par Tetê, après un accrochage de Cédric Avinel dans la surface. Sa 101ème réalisation en Ligue 1.

À la 31ème minute, Anthony Lopes vient relancer ce match après une sortie non- maîtrisée. Cette dernière lui vaudra un carton rouge et offrira un penalty aux corses, transformé par Thomas Mangani, expert dans l’exercice. L’ancien Angevin inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Strasbourg - Monaco : 1-2

Ce samedi après-midi, l’AS Monaco est allée s’imposer sur la pelouse du Racing Club de Strasbourg Alsace (1-2), lors de la 1ère journée de Ligue 1. Un départ idéal pour le club du Rocher, qui va pouvoir préparer sereinement son tour préliminaire retour de la Ligue des Champions face au PSV Eindhoven.

Il a fallu attendre la 43ème minute de ce match pour voir l’AS Monaco ouvrir la marque. Sur un corner tiré côté gauche par Sofiane Diop, Axel Disasi, positionné à l’entrée de la surface, prolonge le ballon de la tête. Krépin Diatta est à la réception et déclenche une sublime reprise de volée de l’extérieur du pied droit qui file au ras du poteau droit et ne laisse aucune chance à Matz Sels.

En seconde période (53ème) les monégasques font le break. Trouvé dans l’axe droit du terrain, Sofiane Diop lève la tête et décale Gelson Martins sur sa droite. L’ailier portugais, dans la surface du RCSA, déploie un centre du pied droit. Sa passe est déviée par le tibia de Dimitri Liénard avant d’être repoussée du bout des gants par Matz Sels. Sofiane Diop a bien suivi et, plein axe, à bout portant, envoie le ballon du pied droit dans le but vide.

Il faudra attendre la 65ème minute pour voir un sursaut d’orgueil strasbourgeois. Décalé dans le couloir droit, Thomas Delaine se remet sur son pied gauche et envoie un magnifique centre enroulé vers les six mètres. Au second poteau, Habib Diallo remporte facilement son duel avec Ruben Aguilar et place une tête gagnante. Alexander Nübel ne peut rien faire. Cette réduction du score sera malheureusement insuffisante pour freiner les monégasques. 

Clermont - PSG : 0-5

Le PSG de Christophe Galtier a écrasé Clermont (5-0) samedi pour la suite de la première journée de Ligue 1. Grâce à un Neymar étincelant et un Messi inspiré, les Parisiens signent le plus large succès de leur histoire pour une entame de championnat.

Les parisiens ont rapidement su prendre l’ascendant sur leur adversaire et il n’aura pas fallu attendre plus longtemps que la 9ème minute pour voir l’ouverture du score signée Neymar. Sarabia récupère côté gauche, il centre pour Messi, qui ne parvient pas à contrôler, mais Neymar récupère à l’entrée de la surface et croise une frappe du droit pour trouver le petit filet de Mory Diaw.

Hakimi ne tardera pas à doubler la mise dès la 29ème minute de jeu. Les Parisiens récupèrent dans les pieds de Gonalons, Neymar lance la contre-attaque avant de donner à Messi, qui lui redonne. Le Brésilien transmet à Hakimi sur l’aile droite, le latéral prend la défense clermontoise de vitesse, contrôle et envoie un tir puissant dans la lucarne de Mory Diaw, absolument impuissant. Paris mène de deux buts.

Le PSG déroule et il n’en fallait pas plus aux hommes de Christophe Galtier pour inscrire le but du 3-0. À la 39ème minute, sur un coup franc excentré côté gauche, Neymar trouve Marquinhos, esseulé au deuxième poteau. Le Brésilien ajuste tranquillement Mory Diaw de la tête.

Les minutes se suivent et se ressemblent pour le joueurs de Clermont presque privés de ballon (38,5% de possession). C’est à la 80ème minute que Messi transperce le rideau défensif clermontois balle au pied et joue avec Neymar qui lui remet. L’Argentin, à l’entrée des six mètres, assure la finition et porte le score à 4-0 en faveur du PSG.

Messi y va de son doublé. Le cinquième but parisien et le second pour Lionel Messi dans ce match. À la 86ème minute, l’argentin reçoit un ballon de Paredes, dos au but, il contrôle de la poitrine et réalise une bicyclette extraordinaire pour mettre le ballon au fond des filets. Le septuple Ballon d’Or permet à son équipe de s’imposer à Clermont sur le score de 5-0.

Lille - Auxerre : 4-1

Lille entame son championnat pied au plancher. Portés par un Jonathan David en grande forme mais également un collectif déjà bien huilé, les Dogues ont écrasé une équipe d’Auxerre à la dérive pour son retour dans l’élite (4-1). Dominé en tout point, l’AJA passe à côté de son retour dans l’élite et constate déjà le travail qui l’attend pour se maintenir en Ligue 1.

Tout commence par une entame de championnat tonitruante pour Lille ! Après seulement 36 secondes de jeu et au terme d’un sublime mouvement collectif, Benjamin André ouvre le score. Jontahan Bamba percute sur  l’aile gauche et trouve Rémy Cabella à l’entrée de la surface de réparation. L’ancien Montpelliérain alerte Jonathan David laissé seul dans l’axe. Le numéro 9 du LOSC se fend d’une superbe talonnade sans contrôle pour servir Benjamin André en retrait. Le milieu de terrain ne se pose pas de question et arme une frappe rasante en première intention. Benoît Costil est un peu court sur sa droite et voit le cuir venir mourir au fond des filets.

Et ça ne s’arrête pas là puisque seulement quelques instants après le premier but, Jonathan David double la marque. Benjamin André trouve Rémy Cabella dans l’entrejeu avant que le milieu de terrrain lillois ne remarque l’appel de Jonathan David dans le couloir droit. La recrue lilloise lance le Canadien dans la profondeur et David entre dans la surface avant de fixer son vis-à-vis avec quelques passements de jambes. L’international canadien ouvre ensuite son pied gauche pour envelopper son ballon dans le petit filet opposé de Benoît Costil. Auxerre est mis K.O d’entrée.

Plus tard, Jonathan David s’offre un doublé à la 39ème minute de jeu ! Les Auxerrois sont à la dérive et se mettent dans la panade inutilement. Pressé dans le couloir droit, Pereira tente une relance hasardeuse plein axe qui est interceptée par Rémy Cabella. Le milieu offensif entre dans la surface et sert un Jonathan David complètement seul au point de
penalty. L’attaquant lillois a tout son temps pour ajuster Costil et offrir une confortable avance aux Dogues.

En seconde période, Lille enfoncera le clou à la 64ème minute, grâce au premier but d’Akim Zedadka sous ses nouvelles couleurs ! Après une phase conservation très intéressante, Angel Gomes se fend d’un renversement de jeu magnifique vers Jonathan Bamba. La prise de balle de l’ailier lillois est parfaite et lui permet d’ajuster un centre sublime vers le second poteau. Laissé complètement seul, Zedadka arme une reprise de volée qui termine sa course au fond des filets malgré le retour d’un défenseur sur la ligne. 4 minutes plus tard, Auxerre sauve l’honneur grâce à Gaëtan Charbonnier. Les visiteurs tentent enfin de se projeter grâce à du jeu direct et Quentin Bernard qui adresse un superbe ballon dans la profondeur vers son attaquant. Bien trouvé, Charbonnier réalise un superbe contrôle avant de tromper Jardim d’un petit ballon piqué. Score final 4-1 en faveur du LOSC.

Marseille - Reims : 4-1

L’OM d’Igor Tudor a réalisé une entrée en matière convaincante en Ligue 1, en s’imposant largement face à Reims (4-1), ce dimanche, au Vélodrome. Les recrues phocéennes ont été décisives, à l’image de Luis Suarez auteur d’un doublé.

Tout commence en première période, dès la 13ème minute, avec l’ouverture du score marseillaise. Côté droit, Jonathan Clauss envoie un centre très dangereux dans la surface de réparation. Arkadiusz Milik met sous pression le défenseur rémois qui, dans la catastrophe, envoie le ballon au fond de ses filets !

Les marseillais ont la main mise sur ce match et le prouvent encore une fois dans les arrêts de jeu de la première période avec un bijou signé Nuno Tavares. Sur un long ballon dans la profondeur de Leonardo Balerdi, le piston portugais repique vers l’axe. Il élimine Van Bergen et un autre Rémois avant d’armer une frappe à ras de terre du pied droit. Patrick Pentz est trop court et ne peut rien faire. 2-0 en faveur de l’OM.

En seconde période, les hommes d’Igor Tudor continuent sur leur lancée et Luis Suarez marque le troisième but marseillais à la 76ème minute ! Entré quelques minutes auparavant, l’attaquant colombien fait déjà parler de lui. Sur un corner joué à deux très rapidement, Mattéo Guendouzi tente un centre mais sa passe est repoussée par un Rémois vers Jonathan Clauss. Le piston droit récupère et renvoie le ballon vers Luis Suarez, dont la première tentative est repoussée par Gravillon. Toutefois, l’attaquant suit parfaitement et retente sa chance en une touche, du pied gauche. Cette fois c’est la bonne, sa tentative finit au fond des filets !

Néanmoins, les rémois finissent par réduire le score à la 84ème minute, par l’intermédiaire de Balogun. Alors que les Marseillais sont dans le contrôle, un relâchement de Leonardo Balerdi va offrir un but aux Rémois. Sur un centre de Flips côté droit, l’Argentin manque son dégagement et Balogun, tout juste entré en jeu, surgit devant Mbemba pour envoyer le ballon dans les filets de Blanco.

En fin de match (90+4), Luis Suarez inscrit un doublé. Jordan Veretout récupère un ballon au milieu de terrain et lance Cédric Bakambu en profondeur. L’attaquant fait deux touches avant de trouver Luis Suarez dans les six mètres, qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Le colombien permet à son équipe de s’imposer 4-1 contre Reims pour son premier match en Ligue 1 Uber Eats.

Les autres résultats du week-end :

Toulouse – Nice : 1-1
Lens – Brest – 3-2
Montpellier – Troyes : 3-2
Angers – Nantes : 0-0
Rennes – Lorient : 0-1