Portugal – Suisse : La Seleccao enfonce la Nati et file en quarts

PORTUGAL – SUISSE : LES PORTUGAIS ENFONCENT LA NATI ET FILENT EN QUARTS

On aura vu CR7 débuter sur le banc pour la première fois depuis bien longtemps. Le Portugal s’est tout de même imposé avec la manière face aux Suisse pour ce 8ème de finale (6-1). D’abord perplexe concernant le choix de Fernando Santos d’aligner Gonçalo Ramos à la place du quintuple ballon d’or, les fans de football ont vite été rassurés par le jeune buteur de 21 ans. Le portugais à littéralement survolé la rencontre en inscrivant un triplé.

UNE PREMIÈRE PÉRIODE COMPLIQUÉE POUR LA NATI…

Le match avait pourtant bien commencé pour les deux équipes, avec de l’engagement et une petite phase d’observation. Cependant, la rencontre à vite tourné en faveur des Portugais. En effet, dès la 17ème minute de jeu, le jeune Gonçalo Ramos inscrit le premier but de la partie. Placé sur la gauche dans la surface, il décoche une somptueuse frappe du gauche, qui vient se loger dans un angle presque inatteignable en lucarne.

Ce qui a poussé la Suisse à réagir, malheureusement sans succès. Les hommes de la Nati ont profité d’un coup franc lointain de Xherdan Shaqiri pour inquiéter brièvement le portier portugais. Autrement, on aura pu voir une équipe Suisse en souffrance, qui n’a malheureusement pas existé dans ce match. Et le coup de massue infligé par Pepe à la 33ème minute n’a pas aidé à améliorer les choses. Sur un corner bien frappé côté droit, le défenseur place une tête imparable et devient ainsi le plus vieux buteur en phase finale de la Coupe du Monde.

LE PORTUGAL DÉROULE EN SECONDE PÉRIODE

Au retour des vestiaire, on remarquera toujours une grande maîtrise des portugais dans le jeu. Bruno Fernandes est même devenu le joueur le plus décisif du Portugal sur une Coupe de Monde. Les derniers à avoir atteint ces exploits étaient Eusebio et Jose Torres en 1966, soit il y a plus de 56 ans ! À la 51ème minute, Gonçalo Ramos récidive et porte le score à 3-0 en faveur de la Seleccao. Les espoirs Suisse s’éteignent et le Portugal à le champ libre pour dérouler son football.

Quatre minutes plus tard, c’est Raphaël Guerreiro qui s’invite à la fête et qui vient inscrire le 4ème but du Portugal dans cette rencontre. Après une belle déviation de Joao Felix au milieu de terrain, le latéral gauche portugais file au but et conclut sur une belle frappe du gauche placée hors de portée du gardien. Cela fait désormais 4-0 pour les Portugais après 56 minutes de jeu… La Suisse n’a pas lâché et réussit à sauver l’honneur par l’intermédiaire de Manuel Akanji. Sur un corner bien frappé côté droit, le défenseur arrive à placer une bonne tête pour tromper le portier portugais et réduire l’écart.

Mais les portugais étaient en feu lors de cette rencontre et n’ont eu de cesse de multiplier les situations dangereuses. Et c’est à la 67ème minute que le jeune buteur portugais de 21 ans arrive à placer un petit ballon piqué de toute beauté, après avoir été lancé en profondeur par Joao Felix (5-1, 67ème). Et comme si cela ne suffisait pas, c’est Rafael Leao qui clôt la marque en toute fin de rencontre d’une merveilleuse frappe enroulée du pied droit (6-1, 90e+2).

DES RECORDS ÉGALÉS…

Cette soirée aura été l’occasion de battre certains records côté portugais. En effet, on a vu Pepe devenir le plus vieux buteur en phase finale de la Coupe du Monde. Parallèlement, le jeune buteur Gonçalo Ramos à fait très forte impression. Grâce à son triplé, il est devenu devenu le premier joueur à inscrire un triplé pour sa première titularisation lors d’un Mondial. Le dernier à avoir réalisé cette performance n’est autre qu’un certain Miroslav Klose.

Grâce à ces belles performances, collectives et individuelles, le Portugal inflige donc une sévère correction à la Nati. Les joueurs portugais se présenteront donc face au Maroc, vainqueur de l’Espagne aux tirs-au-but (3-0), Samedi 10 Décembre prochain à 16h.

Articles liés