NFT : La FIFA se lance dans l’aventure pour la Coupe du Monde 2022

La FIFA va s’associer avec la firme de blockchain Algorand (ALGO) pour développer une collection de NFT. Les fans de football du monde entier auront la possibilité de collectionner des cartes de joueurs, des souvenirs ou encore des œuvres d’art numériques. Les NFTs portent sur les coupes du monde de football masculine et féminine.

Un projet innovant pour la Coupe du Monde

La collection de NFT qui sera présentée vendredi 5 septembre baptisée FIFA+ Collect. Elle sera disponible durant le mois de septembre et portera sur les 2 coupes du monde de football, la masculine qui débutera le 21 novembre prochain au Qatar, et la féminine qui se déroulera en Australie et en Nouvelle-Zélande le 20 juillet 2023. La FIFA a choisir la blockchain Algorand (ALGO) pour mener à bien son projet. Le directeur des affaires de la FIFA Romy Gai a exprimé sa satisfaction vis à vis du nouveau projet:

« Les fans de football évoluent et les supporters du monde entier interagissent avec le jeu d’une  manière complètement nouvelle et passionnante… »

Il a également déclaré vouloir démocratiser les souvenirs de la FIFA en proposant de nouvelles opportunités. Il souligne également le désir de créer des interactions entre les fans et leurs joueurs favoris. Les NFT de la FIFA seront disponible sur la plateforme FIFA+ qui permet aux internautes de visionner des matchs de football, jouer à des jeux en ligne, et donne l’accès à du contenu exclusif. De cette façon, les football-addicts pourront y accéder sur le web ou directement sur mobile grâce à une application dédiée. FIFA+ Collect sera d’abord disponible dans 3 langues différentes (anglais, français et espagnol). D’autres langues devraient être ajoutées par la suite pour convenir au maximum d’utilisateurs.

De son côté, le PDG d’Algorand (ALGO), W. Sean Ford s’est montré très enthousiaste quant à ce partenariat avec la FIFA:

« Via une blockchain publique décentralisée et évolutive, la plateforme de la FIFA est le premier résultat tangible du partenariat technique récemment annoncé […]. L’engagement de la FIFA à faire le pont vers le Web3, facilité par Algorand, témoigne de son esprit d’innovation et de sa volonté d’interagir de manière directe et transparente avec les amateurs de football du monde entier. »

Étrangement, le cours de l’Algorand n’a pas été positivement impacté par cette annonce. On observe même une baisse de 3,84% ce lundi 05 septembre.

La FIFA a également signé un contrat avec le site Crypto.com afin de devenir le sponsor officiel exclusif de la Coupe du Monde. Une signature assez étonnante d’autant plus que le Qatar a banni toutes les cryptomonnaies du pays depuis 2018. Ce partenariat devrait donner une visibilité sans précédent à la plateforme d’échange puisque l’événement est suivi par plus de 3 milliards de personnes à travers la planète.

D’autres projets de NFT dans le sport

La plateforme la plus connue a ce sujet : Sorare.com a déjà lancé le concept depuis 2019 avec des NFT de joueurs de football ou encore de baseball. Depuis le site web, il est possible pour un utilisateur d’acheter, de vendre ou d’échanger des cartes à l’effigie de joueurs de football ou de  baseball sous la forme d’un NFT (oeuvre d’art numérique). L’entrée de la FIFA dans le monde des NFT devrait donc retentir comme l’arrivée d’un très gros concurrent pour Sorare. 

Le concept de FIFA+ Collect ressemble davantage à celui de NBA Top Shot. Pour les personnes qui ne connaissent pas le concept, NBA Top Shot est une plateforme d’échange de cartes à collectionner virtuelles (du même genre que Sorare) basée sur la blockchain et en partenariat avec la NBA. Sur la plateforme de Top Shot, les utilisateurs peuvent acheter, vendre et échanger des actions ou des joueurs plus ou moins rares (de commun jusqu’à légendaire) sous forme de NFT.
Le site a connu une ascension hors du commun en janvier 2021 avant de chuter aussi rapidement 2 mois plus tard.

GOALS est un autre projet de NFT dans le milieu du football. Il s’agit d’un jeu vidéo où les joueurs de votre équipe sont des actifs numériques. Le jeu prévoit de les faire évoluer en gagnant des parties et de pouvoir échanger ses cartes avec d’autres utilisateurs. Directement inspiré du mode FUT (Fifa Ultimate Team) du jeu vidéo FIFA, GOALS souhaite que les joueurs puissent prendre de la valeur au cours du temps, tel un réel investissement. 

La question centrale est maintenant de savoir si FIFA+ Collect va subir le même sort que son homologue de la NBA ou bien si les collections football de NFT vont s’inscrire durablement dans le temps et offrir aux utilisateurs et fans de football une nouvelle façon d’appréhender ce sport.