Dominées par une solide équipe allemande (2-1), les Bleues sont éliminées aux portes de la finale de l'Euro.

Le rêve de grandeur prend fin pour l’équipe de France. Les Bleues ont été éliminées par une solide équipe d’Allemagne en demi-finale de l’Euro (2-1), mercredi 27 juillet. En seconde période, les Françaises ont fini par craquer dans le dernier quart d’heure face à la détermination et à la technique allemande. Malgré l’égalisation de Kadidiatou Diani juste avant la mi-temps, les espoirs des Bleues ont été réduits à néant par l’irrésistible Alexandra Popp, auteure d’un magnifique doublé. 

L’équipe de France disputait sa première demi-finale d’Euro. Elle a donc pu se rendre compte des différences les séparant d’une top équipe européenne. Lancées à l’assaut de la surface allemande dès le retour des vestiaires, alors que le score est toujours à 1-1, les Françaises ont multiplié les grosses occasions, sans parvenir à percer la défense adverse. Selma Bacha, Wendie Renard, Kadidiatou Diani et Clara Matéo ont successivement buté sur l’arrière-garde allemande.

Alexandra Popp, un sang froid inébranlable

En face, il a suffi d’une seule occasion pour qu’Alexandra Popp, auteure de l’ouverture du score en première période, y aille de son doublé et enterre les espoirs français (76e). Cela fait désormais six buts en cinq matchs pour la buteuse allemande. Face cette solidité, les Françaises avaient pourtant essayé de tenir leur rang en première période, portées par quelques belles combinaisons entre Delphine Cascarino et Grace Geyoro sur le côté gauche. Devant un public majoritairement allemand, les joueuses de Corinne Diacre s’étaient appliquées pour construire. Mais elles sont parties à la faute, à l’image de Sandie Toletti, avertie dès la 20e minute de jeu, offrant de belles occasions aux allemandes sur coups de pied arrêtés. 

Des regrets pour les Bleues

Pauline Peyraud-Magnin avait repoussé un superbe arrêt sur un coup-franc direct, applaudi par tout le stade, avant que la défense ne finisse par craquer, et que la France se retrouve menée pour la première fois du tournoi. Kadidiatou Diani avait d’ailleurs cru relancer les françaises en égalisant dans la foulée, juste avant la mi-temps, sur une frappe venue heurter le poteau puis le dos de la portière adverse. Un but finalement insuffisant pour venir à bout de cette équipe d’Allemagne.

Les joueuses de Corinne Diacre quittent ainsi la compétition sur une grande déception, aux portes de la première finale de leur histoire. Ce sont les bien les Allemandes qui retrouveront l’Angleterre à Wembley (Londres), dimanche 31 juillet, pour tenter de décrocher un neuvième titre, face au pays organisateur.